La guerre des clans

par Franonyme

Pour nos amis du Québec, vous devez tous connaitre l’émission télé nommée « La Guerre des Clans ». Si vous êtes d’Europe, sachez que c’est un quiz dans lequel il faut deviner des résultats de questions de sondages en tout genre.

Si vous êtes d’une région sans « télévision », et bien, comment vous expliquer…. il s’agit en fait d’une sorte de boite à images avec du son.

Et si vous êtes d’une région sans téléphone, sachez simplement que vous êtes carrément béni de ne pas connaitre l’horreur de se faire réveiller le matin par un « sondage ».

Donc le concept de l’émission, c’est simplement d’avoir 2 « clans » qui essaient de deviner les réponses les plus populaires à une question de sondage. Sans vouloir avoir l’air de celui qui se met à définir chaque mot de son texte, par « clan », je veux dire 2 familles qui ont rien à faire de mieux de leur temps et qui sont à court d’idée d’activité familiale.

L’animateur pose donc des questions de sondage, du genre:

« Que retrouve-ont dans une chambre pour bébé ? »

Et plus ou moins à tour de rôle, les clans doivent donner des réponses en espérant trouver la plus populaire.

Par "l'animateur", je veux en fait dire que la personne de sexe féminin n'a rien avoir avec l'émission, cet article, ou la question de sondage.

Bon en soit je n’ai rien contre l’animateur, ou contre les familles. En fait, j’aimerais user de la présente plate-forme qui m’est offerte pour dénoncer les conséquences engendrés par le concept à la base même du jeu:

Devoir trouver les réponses les plus populaires.

Peut-être pas plus solide, mais plus joli avec des crayons de toutes les couleurs

Ca ne me semble pas stimulant pour l’imaginaire, la créativité, ou l’individualisme de chaque personne. On cherche plutôt à se rallier à la masse, donner une réponse clichée et usée à la corde.

Lorsqu’on met une voiture sur le marché, les gens s’attendent à ce qu’à un certain moment avant la mise en production, qu’une personne ai évalué la possibilité que des consommateurs puissent être assez chaudron pour en venir à coincer le tapis dans la pédale d’accélération et ainsi provoquer un accident. Ces même manches à balais de consommateurs s’attendent à ce qu’on les avertissent de ne pas arrêter la chaine d’une tronçonneuse avec leurs mains.

Par contre, lorsqu’il s’agit d’une émission télé, personne ne semble vraiment intéressé à se poser de questions sur les conséquences de l’écoute de l’émission sur l’ensemble de ses auditeur.

Alors voilà, je sors de mon placard (faut dire que c’est étroit de rédiger là dedans), et je vais m’affirmer: Je crois que la guerre des clans c’est mauvais pour le développement identitaire des individus, ainsi que pour favoriser une créativité constante chez ces même personnes au sein de la société.

AAAAaaaaaaaahhhhhhhhhh ! Je me sens tellement mieux maintenant que je l’ai admis aux yeux de tous !

Je ne sais pas exactement ce que représente cette sculpture, mais selon google images, maintenant, je me sens comme elle.

– Franonyme

Publicités

Une réflexion sur “La guerre des clans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s