Invasion de domicile

par Jéromanonyme Bérubé

Je ne sais pas si vous avez déjà dû faire du porte à porte pour une raison ou une autre.  Probablement pour ramasser des bonbons à l’halloween.  Si c’est le cas, vous devez avoir vu les fameuses et mystérieuses pancartes : « Pas de colporteur ».  La première fois que j’en ai vu une, je me suis demandé : « Mais qu’est-ce qu’un colporteur? ».  Dans mon innocence, je me suis dit que ça devait être les enfants qui vendent des barres de chocolat pour leur équipe de natation.  Je ne voyais pas pourquoi les gens haïssaient ça au point de faire une pancarte exprès pour s’en prévenir.  Tsé, ils sont pas énervant tant que ça.  Ça a été comme ça durant des années.  Des années d’heureuse innocence.  Jusqu’à ce qu’hier, ma perception du monde soit brisé en morceaux.  Paklow!!!

.

Tout commence par un bruit usuel : *toc toc toc*.  « Quelqu’un cogne » que je me dis en me dirigeant vers la porte.  Durant les quelques secondes qui me séparait de l’ouverture de la boite de Pandore, mon esprit ne pensait qu’a ça : « Quelqu’un cogne… ».  Je ne le savais pas encore, mais le cogneur n’était pas quelqu’un, c’était un CLOPORTEUR!!!

.

.

J’ouvre la porte et une étrange créature, que j’ai d’abord pris pour un humain, s’est mis a avancer vers ma zone de confort, m’obligeant à retrancher vers le fond de ma cuisine.  Moins de 2 secondes et l’entré lui appartient.  La chose dépose son sac, regarde autour d’elle, reprend son souffle, se mouche, commence à faire des commentaires complices à propos de la température extérieure… et durant tout ce temps, je me demande : « Mais c’est qui ça?.. »

Ayant probablement remarqué mon regard inquiet d’animal apeuré, la chose décide d’entrer dans le vif du sujet.  Sa pick-up line : « Bonjour, je suis là pour faire la chasse aux pédophiles».

.

Invasion de Domicile, Drame en trois lignes

Moi : Ehhh, men, je sais pas là…  Je peux tout de suite te dire qu’il n’y en a pas dans la maison.

Lui : Il y en a peut-être dans le coin, on ne sait pas, la voisine à pleins d’enfants, moi-même j’ai été abusé dans ma jeunesse…

Moi : Silence ébahit, yeux ronds, yeule à terre,  traumatisme en cours. Ben… je…

.

Mais derrière ce « Ben… je… », mon esprit cours : Pourquoi je me sent mal? Me semble que j’ai rien à me reprocher?  Pourquoi le gars a un gros sac de sport suspect, pis des Shamwows qui dépassent de son sac à dos?  Est-ce qu’il veux me découper en morceaux, transporter mon cadavre dans son sac pis nettoyer la scène de crime avec les Shamwows? Et surtout: MAIS C’EST QUI ÇA?

Comme si le gars lisait dans mes pensées, il répond à ma question en me donnant son nom et le nom de l’organisme pour lequel il travaille (Dont je vais taire par conscience professionnelle).  En prime, il me dit même la raison de sa présence, il est là pour me vendre des cossins.  Et là il ouvre sons sac…

BOOM!!!!!

..

Une infopubs à la télé c’est pas super.  Mais une infopub, ça dure trente secondes, ça présente 1 produit et, croyez le ou non, c’est fait par des professionnels.  Mon cloporteur lui a présenté au moins 20 gugusses,  accompagné d’au moins 2 jokes plates chaque, le tout sur une durée de 10 minutes.  Ça fait une joke plate au 15 secondes.

Une fois le gavage terminé, il dit que d’habitude, à ce stade là, il range les items et les gens mettent de côté ce qui les intéressent.  C’est clair qu’il y a rien qui m’intéresse, mais comme il dit : « Les gens achètent pas nécessairement ce dont ils ont besoin, ils achètent pour faire un dont. ».  Ouin ouin… c’est ça…  Ils achètent parce que tu viens de passé la dernière demi-heure à squatter leur maison pis qu’ils veulent que tu crisse ton camp plutôt.

.

Le gars, il travaille pour un organisme qui essaie de prévenir les agressions… mais il est clairement en train d’agresser ma maison.  Oui j’ai ouvert la porte, mais non je ne lui ai pas donné la permission d’entrer, de s’installer, de répandre le contenu de son sac à terre, de m’enfoncer sa démonstration dans la gorge, pis de me taxer mon argent en me faisant l’intimidation émotive. Mais du bon côté, c’est pas grave si t’as pas d’argent.   IL ACCEPTE LES CHÈQUES!!!

BOOM exposant 2

.

Je vous dirai sincèrement qu’aujourd’hui j’ai passé la journée à acheter toutes les pancartes « Pas de colporteur » de la ville… en plus de mettre des gousses d’ails pis des crucifix à la grandeur de mon entré.  Ça pis je compte faire installer des clapets anti-reflux d’un coup qu’ils soient capables de passer par les tuyaux.  Parce que c’est pas vrai que le cauchemar vas continuer.

Dites NON aux agression faites par le monde contre les agressions.

Ensemble nous le pouvons.

.

-Jéromanonyme Bérubé

Publicités

2 réflexions sur “Invasion de domicile

  1. Pis est-ce que tu as acheté des Shamwow?? Il devait les vendre à un milliard de dollard chaque! Au moins…

  2. Hey! Moi aussi j’ai été apeurée par un colporteur louche la semaine dernière. Un monsieur qui me racontait ca vie ou respirant tout l’air devant mon appartement parce que y’avais trop de marche dans l’escalier et qui était supposément déficient visuel mais qui voyait assez bien pour écrire super lisiblement et voir sur mon visage que «Je vois bien que je vous inquiète»…

    Oui j’étais inquiète moi aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s