Le problème avec les mobiles, c’est que vous en avez un. (Partie 1)

– Par Franonyme

mobile pour enfant cellulaire

Non, il n'est pas question de ca.

Les téléphones cellulaire, voilà une belle invention… dont l’utilité réelle est grandement surfaite !

Ensemble, nous allons jeter un oeil du coté obscur de cette technologie en faisant le tour des raisons motivant mon choix de ne pas adopter ces … gadgets.

Car oui, j’espère que vous vous rendez bien compte que la plupart d’entre-vous se paie un luxe, rien de plus… à moins qu’il ne faille dire « rien de moins ». Bof et de toute façon, ce n’est pas un mentorat de langue française icite.

Vous n’êtes pas « important ».

La plupart d’entre-vous n’êtes pourtant pas agent immobilier; aucune raison valable ne devrait justifier que vous soyez joignable en temps réel sans aucun délais. Si vous ne me croyez pas, prenez le temps d’écouter attentivement les conversation autour de vous lorsque vous êtes dans un lieu public. 95% d’entre-elles ressembleront probablement à quelque chose comme:

– « Ouais, je suis à __________, je devrais arriver dans 5 minutes environ »

… bon, ok, peut-être bien que l’interlocuteur en question demeure dans un bloc appartement dont le buzzer de la porte d’entrée est brisé, mais sinon: pas besoin d’un cellulaire pour avertir que tu va arriver; appel normalement à ton départ, et sonne à ton arrivée !

– « Pis, quoi de neuf ? Tu as fais quoi hier ? Bon ok, j’te laisse, j’ai plus beaucoup de minutes. »

… Franchement, ca doit pouvoir attendre 5 minutes de savoir ce que X à fait hier. Non ?

enfant petit pot propreté autonomie

Bravo, belle autonomie !

– « Là je suis devant les pains à l’épicerie, tu voulais du SMART ou du Italiano ? »

… Non, un téléphone cellulaire n’est pas plus écologique que d’utiliser des listes d’épiceries (recyclable).

Et puis c’est sans mentionner que: bonjour l’autonomie ! Plus sur de toi que ca, tu jète ton parachute avant de sauter de l’avion pour le rattraper en vol.

Non mais franchement, et au pire, il va se passer quoi si tu rapporte le mauvais pain ? Tu va te faire battre par ta femme ? Hey, ca vaux 3.50$, tu pourrais te tromper 15 fois par mois et tu rentrerais encore dans tes frais si tu n’avais pas de téléphone cellulaire !

Vous n’êtes pas « riche ».

C’est sur que lorsqu’un forfait étudiant coute 42.99$/mois, on pourrait penser être en droit de faire des affirmations telles que: En tout cas, une chance que je fume pas, le cout de la vie est rendu tellement cher !

cellulaire diamant riche luxe

En plus, c'est plus tellement portable...

J’ai des petites nouvelles pour toi, dude: Un cellulaire c’est pas un besoin « vital », man.

Faisons ensemble un petit calcul, on va donc prendre Rogers, car ils passent des pubs à la télé, alors c’est ils veulent qu’on parle d’eux. On va aussi choisir un forfait étudiant d’entré de gamme, soit celui à 42.99$/mois dont je vous parlait plus tôt.

Plus taxes, plus CRTC, plus service 911, j’en suis pas certain, alors rêvons: admettons que ca soit compris. Ça ferait donc au minimum 515.88$/an, pour un forfait de 150 minutes (soit 2h et 30 minutes)

Vous ne vous « entendez » pas.

Certains croient que je suis devin, lorsque je devine qu’ils me parle au cellulaire. En toute confidence, et seulement à vous, je vais vous révéler mon truc. Vous êtes bien prêt ? Alors comme ont dit: « For the eyes only », pas de photo ni de dessins s.v.p. Nous sommes dans le plus grand secret:

C’est simplement qu’ils ont déjà oublié la douce et tendre qualité d’une communication par ligne terrestre traditionnelle.

Les publicités et les utilisateurs diront ce qu’ils veulent, mais le fait est là: vous sonnez le cul quand on vous parle ! (Note: Non, un cul, ca n’est pas reconnu pour avoir une sonorité agréable)

fail sign

Ca ne devrait pas être l'inverse ?

Car oui, après plusieurs années d’existences, les compagnies de cellulaires continue toujours à mettre l’accent avant tout sur les à cotés plutôt que sur la qualité première de leurs appareils: la communication téléphonique.

Et la, les compagnies de téléphonie ont fait fort: ils se sont mis en concurrence mutuelle, ce qui leurs permet de mutuellement se rejeter la faute les un les autres. Combien de fois avez vous entendu ce genre de discussion :

– Les cellulaires, ca sonne pas bien.
– Tu es sur quel réseau ?
– Bell
– À, moi en tout cas, j’suis chez Telus, et ca capte *vraiment bien*.
– …

– Les cellulaires, ca coupe souvent.
– Tu es sur quel réseau ?
– Telus
– À, moi en tout cas, j’suis chez Rogers, et ca capte *vraiment bien*.
– …

– Les cellulaires, coute vraiment cher.
– Tu es sur quel réseau ?
– Rogers
– À, moi en tout cas, j’suis chez Bell, et mon prix est *vraiment bien*.
– …

Zone interactive:

musée ne pas toucher

Ici, c'est pas comme ca.

Tel un musée voulant rejoindre les jeunes et … les hommes, voici la zone interactive. Ou pour être tendance, la partie Web 2.0 du blog.

Maintenant je vous propose de faire ce petit jeu:
Ceux parmi-vous qui ont un cellulaire, que ce soit un blackberry, un iphone, ou un appareil plus conventionnel, répondez en répondant à ces 2 questions:

1) Quels sont vos grand rêves ?
2) Honnêtement et sans honte, quel est le montant du grand total apparaissant au bas de votre dernière facture de téléphone cellulaire ?

Les réponses serviront à préparer la seconde partie de cet article 😉

Publicités

4 réflexions sur “Le problème avec les mobiles, c’est que vous en avez un. (Partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s