Des fourmis et des hommes

Bravo ! Vous avez découvert le texte caché !Mais surtout des fourmis… Pis juste un homme. MAIS TOUT UN HOMME.

Je me levai, comme à tous les matins, avec le regard triste de quelqu’un qui serait resté couché encore une semaine, ne me doutant pas de l’aventure extraordinaire qui suivrait et qui changerait ma vie. Lire la suite

Publicités